PARTENAIRE

Françoise Peyrard

L'Histoire de l'Art 

 

Rambouillet 

  • Instagram

Qui se cache derrière  "L'Histoire de l'Art" ?

Je suis conférencière en histoire de l’art et spécialisée en peinture romantique mais mon travail porte également sur la Renaissance italienne et la peinture impressionniste.
Mon musée préféré est le Louvre, c’est ma 2ème maison ! Mais j’affectionne également le musée de la vie romantique, le musée d’Eugène Delacroix et les musées des Beaux-arts de province comme celui de Lille, Amiens.

Depuis mon plus jeune âge l’Angleterre a une place particulière dans mon coeur, je suis très fan de ce pays et en France la Normandie et le Nord sont mes régions de prédilection.
Je consacre tout mon temps libre à découvrir des musées, des églises. J’adore lire sur l’histoire et l’histoire de l’art, les peintres que j’aime ou encore les grands classiques de la littérature anglaise et française.

 


Quel est votre parcours et vos formations ? êtes-vous autodidacte ? et d’où venez vous (racines, origines) ?

Au départ je suis originaire du sud, Montélimar plus exactement, ensuite la vie m’a beaucoup fait déménager, voyager. J’ai eu la chance de vivre plusieurs fois à l’étranger et à chaque fois j’en ai profité pour découvrir ce qui m’entourait.

 

J’ai toujours aimé l’histoire et au départ c’était l’histoire des jardins qui me fascinait le plus.
Vers 20 ans ma 1ère visite de Versailles fut décisive et ma rencontre avec Paris et le musée du Louvre fut un bouleversement. J’ai été sous le charme des toiles que j’ai admirées et j’ai compris que j’étais dans mon élément et l’envie de communiquer cette passion a commencé à germer.

 

Bien des années plus tard lorsque j’habitais dans le Nord, j’ai écrit et proposé des conférences à divers organismes sur l’histoire des jardins de Versailles sous Louis XIV, les jardins de Vaux le Vicomte et Les jardins de Marie-Antoinette. Mon projet s’est arrêté brusquement car je suis partie vivre aux USA.

Il y a une dizaine d’années après être revenue en France, je me rendais au Louvre 1 à 2 fois par semaine et j’ai éprouvé le besoin de reprendre mes études. Je suis donc retournée sur les bancs de la fac, à l’ICP Paris plus exactement. Je souhaitais acquérir une culture plus vaste, une culture classique plus poussée et que tout ceci soit certifié par un diplôme. J’ai passé des années merveilleuses à la Catho où apprendre rime avec découvertes de musées et d’expositions, lire, se cultiver sans cesse, entretenir son oeil et bien sur intégrer beaucoup de connaissances ! Et Paris est un paradis pour ça !

 

Pourquoi avoir lancé votre entreprise, quelle a été la genèse de votre projet ?

Après plusieurs années de jobs alimentaires à me lamenter sur mon sort, j’ai décidé qu’il était temps de concrétiser mon projet à savoir être conférencière. J’ai pensé qu’il était temps de transmettre ma passion de l’histoire de l’art. J’adore aussi avoir mon propre rythme de travail, choisir les nouveaux thèmes de mes conférences et décider de quelle manière je souhaite présenter mon travail. Je gère du début à la fin mon projet, mon travail d’écriture, ce que je choisis d’en faire. Je vis ce que je fais..

Parlez-nous du déroulement de vos visite,  vos conférences ?

Tout d’abord je réfléchis et j’écris beaucoup ! Je crée une conférence par rapport à des courants que j’aime (romantisme, Renaissance ...), des tableaux qui m’inspirent. J’adore rédiger, élaborer des nouveaux de projets de conférences ou de visites... Je ne travaille pas sur de la peinture qui ne me touche pas, des styles que je n’aime pas, cela se ressentirait forcément dans mon approche.

 

Les deux musées dans lesquels j’évolue particulièrement sont très grands et peuvent être impressionnants et fastidieux quand on les arpente seul. C’est la raison pour laquelle je propose plusieurs thématiques de visites. Mes visites au Musée du Louvre ou au Musée d’Orsay sont faites en tout petit comité, 6 maximum et en général composées de personnes appartenant à un même groupe. Le maitre mot est : partage.  Je souhaite que les gens se sentent à l’aise avec moi dans cet univers muséal. Nous faisons connaissance par email et à la suite de la visite-conférence je suis disponible pour répondre à toutes leurs questions, pour échanger sur un point précis de la visite, découvrir la librairie du musée et les tenir au fait de l’actualité culturelle.

 

S’il s’agit d’une masterclass elle se déroule sur une heure sur un sujet précis et idem, il y a toujours un temps pour l’échange à la fin.

 

En ce qui concerne l’échange téléphonique sur Calendly c’est le même processus, si ce n’est que nous discutons en privé d’histoire de l’art durant 30 minutes.

Quelles sont les valeurs que vous revendiquez à travers votre passion ?

Ma sensibilité à l’art. Ma sincérité envers ce que je fais. Rechercher une grande qualité de travail. Ma passion de transmettre mes connaissances. Mon engagement envers ce que je crée. Donner le goût de découvrir et d’apprendre.

 

Qu’avez vous appris sur vous depuis que vous vous êtes lancé ?

Qu’il faut sans arrêt innover, se renouveler et maintenir un très haut niveau de qualité de services car c’est la base ; c’est une question de respect vis à vis des personnes qui me font confiance.

Et aussi être sincère avec soi même, je veux dire par la développer des projets auxquels on croit et se battre pour qu’ils aboutissent.

Avez-vous une citation fétiche, ou bien un leitmotiv qui vous suit depuis longtemps ?

Oui, il s’agit d’une pensée d’un de mes philosophes préférés, Friedrich Nietzsche : « Nous avons l’art rien que l’art pour ne point  mourir de la vérité ! »

 

Que vouliez-vous faire quand vous étiez « enfant » ?

Danseuse classique ! J’ai dansé jusqu’à l’âge de 20 ans et c’est vraiment une discipline que j’adore, qui me bouleverse toujours autant et qui m’a appris beaucoup de choses.

Et je souhaitais également être paysagiste car je m’intéressais beaucoup à l’histoire des jardins et je pensais que le paysagiste avait un lien avec, j’avais tout faux ! J’ai d’ailleurs fait des études horticoles mais j’ai très vite compris que ce n’était pas du tout la voie à suivre pour être historienne de l’art des jardins mais j’ai adoré ces études qui m’ont permis d’être au contact des arbres et de les découvrir.

Secteur géographique:

Rambouillet 78

E-mail:

histoiredelartfp@gmail.com

Tarifs:

100 euros une visite privée d’une durée de 2 à 3 heures au Musée du Louvre ou au Musée d’Orsay.

 

40  euros pour une masterclass d’une heure en ligne sur un sujet défini au préalable.

 

45 euros pour parler d’art en privé au téléphone (via calendly) sur un sujet de votre choix défini au préalable.

60 euros cours particulier d’une heure en visioconférence.

 

Conférence à domicile sur un sujet défini au préalable, prix sur Devis.

Code Promo -5 € sur

toutes les prestations :

CARNETMILIE

carnetdemilie@gmail.com

Rambouillet 

France, CP 91

Inscrivez-vous à la newsletters et recevez les nouveautés et codes promos! 

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Youtube
  • Black Facebook Icon
  • Noir Twitter Icon