top of page

Comment accompagner un enfant dans le deuil ? Stéphanie DELALANDE


Le deuil, une période tellement compliquée pour un être humain peu importe notre âge, mais comment peut -on accompagner nos enfants dans cette période si douloureuse ? Stéphanie Delalande Educatrice libérale, sophrologue et praticienne en hypnose enfant et famille à accepté de répondre à cette question si complexe dans cet article.




Adulte ou enfant, être confronté à la mort n’est jamais facile.


Comment l’expliquer aux enfants alors qu’il est difficile pour les adultes de faire face ?

La mort est un sujet délicat. Prenez soin de la façon dont vous allez l’aborder.

Les explications seront nettement différentes auprès d’un enfant de 3 ans, de 10 ans ou à l’adolescence.


1- Les vrais mots


Utilisez de vrais mots. Aussi, on évite « il est parti au ciel », « elle est partie pour un long voyage » ou encore « il est en vacances pour longtemps ».

Il est très confusant pour l’enfant d’être dans le vague. Plus c’est clair, moins c’est angoissant.


Allez au rythme de ses interrogations c’est lui laisser le temps de l’acceptation.



2- Laissez la place aux émotions de l'enfant


Montrer, parler de vos émotions. Cela aidera l’enfant à exprimer les siennes.

En mettant des mots sur vos ressentis cela permet à l’enfant de comprendre vos émotions, vos réactions et de comprendre qu’il n’est pas la cause de votre chagrin ou de votre colère.


Exprimer vos émotions c’est permettre à l’enfant d’avoir les siennes, les accueillir, les accepter et apprendre à vivre avec.


Les jeunes enfants peuvent parfois être davantage envahis de colère que de pleurs.

Face à l’absence, ils sont dans l’incompréhension.


Les enfants plus âgés et les ados pourront davantage pleurer ou être en retrait.


Évitez de rationaliser « oui c’est triste mais on a des souvenirs », « oui c’est dure mais on l’a connu.e, c’est une chance ».


En cherchant des explications pour diminuer la peine, on peut nier inconsciemment l’émotion du moment.


L’enfant a juste besoin d’être écouté dans son émotion pour traverser la difficulté du moment.


Parler de l’inconfort pour apprendre à le dépasser, c’est tout un apprentissage. Cela prend du temps.



3- La cérémonie


Attention à leurs sensibilités!


Un enfant ou un adolescent n’est pas un adulte en miniature.


Dur de venir à une cérémonie d’adieux, de comprendre ce qui se déroule alors que le silence est de rigueur. De plus, les émotions sont omniprésentes et peuvent être envahissantes pour l’enfant immature qui va absorber et ne saura pas comment se protéger. Leurs comportements peuvent être inadaptés tant ils sont mal à l’aise.


Juger en fonction de la sensibilité de votre enfant si sa place est opportune ce jour-là.

C’est votre observation fine de parents qui prime et non l’avis de votre entourage.



4- Le Cimetière


Ont-ils leur place dans ce lieu ?

Les adultes peuvent être réticents, être mal à l’aise à se rendre dans un cimetière.

Néanmoins, attention à nos projections d’adultes.

Les enfants peuvent être sensibles à l’idée d’y aller pour honorer la personne disparue.


Déposer un dessin, une fleur, un cailloux, un objet.. Les enfants sont sensibles à cela.

Soyez à l’écoute de leurs envies. Ils peuvent avoir envie d’y aller plus tard en dehors de la cérémonie qu’ils soient ou non venus le jour de l’inhumation.

Et s’ils ne veulent pas, respectez leur choix. En grandissant, leurs besoins peuvent évoluer.


Le deuil est une période de vie en plusieurs étapes qui prennent du temps : des mois ou des années chacun son chemin.





La souffrance psychologique, les changements de sommeil ou d’alimentation sont autant de signaux qui peuvent vous alerter sur l’état de stress de votre enfant.



Voici quelques ouvrages à destination des enfants pour vous aider à aborder ce sujet.


Au revoir Blaireau – Suzanne Varley – dès 3 ans

Au revoir maman – Rebecca Cobb – dès 3 ans

La croûte – Charlotte Mondlic rt Olivier Tallec – dès 3 ans

La mort – pourquoi mes ptits docs dès 5 ans - ado




Un sujet difficile, douloureux mais tellement important parce que nous n'avons pas toujours de réponse à donner à nos enfants alors n'hésitez pas à aller les chercher auprès de professionnelle formée et diplômée, Stéphanie Delalande, peut vous accompagner.


Si vous avez des questions, je vous laisse les poser en commentaire à Stéphanie Delalande qui se fera un plaisir de vous répondre. Si vous avez envie de mieux connaître Stéphanie Delalande, je vous invite à lire son interview en cliquant ici ! Pour prendre rendez-vous, rien de plus facile, direction son site en cliquant ici ! Belle journée, Milie




82 vues
bottom of page