« Self-helps » - Auto-coaching en période de confinement,Karine Mallet





Je suis ravie de prêter ma plume à Karine Mallet, Coach certifiée qui partage avec nous quelques préconisations pour vous permettre de rester constructif.ve pendant cette période si particulière que nous vivons en ce moment.

Bonne lecture !


Les préconisations pour vous permettre de rester constructif(ve) .


1. Je considère cette période comme expérimentale et je me mets globalement dans un état d’esprit de découverte.

2. Je me donne des objectifs professionnels et personnels. Les objectifs pro étant possiblement dictés par le management. Ex d’objectifs perso, si le temps disponible me le permet : me reposer, apprendre ou découvrir une activité par des cours Online, reprendre une activité abandonnée qui me ressource, cuisiner sainement, bricoler, passer du temps avec mes enfants…

3. Je me crée un planning, une feuille de route chaque jour.

4. Si je suis débordé(e), je classifie mes activités selon leur degré d’urgence et d’importance. Il ne s’agit pas d’en faire le plus possible mais de prioriser et de rester opérationnel(le) et agréable pour mon entourage chaque jour.

5. Je déculpabilise quant à mon possible stress vis-à-vis de moi-même ou de mes proches. Je fais avec mes circonstances et c’est une période objectivement déstabilisante. J’accepte les passages «à vide». Nous sommes tous vulnérables et sujets à des moments de doutes.

6. Je vis la période de confinement au jour le jour. Chaque journée bien écoulée me permet de mieux envisager la prochaine.

7. Je communique avec mon manager sur tout ce qui est plaisant et déplaisant dans l’organisation temporaire du confinement. Il a besoin de mes retours constructifs pour adapter son management.

8. Je m’octroie une « récompense » après une longue période de concentration, selon ce qui me fait plaisir. Ex: sortir m’aérer une heure dès que j’ai terminé une tâche importante, passer un coup de fil à un(e) ami(e) ou un proche, faire du sport ou de la méditation via une appli, manger du chocolat…


9. Je note chaque jour, comme un journal de bord, les moments positifs et les moments négatifs de ma journée. Je fais le compte. Si le négatif domine, voir point suivant…

10. Je cherche volontairement le positif dans la contrainte. Il y a souvent une opportunité à saisir dans les changements subis. Que puis-je apprendre de cette situation ? A quoi cela me renvoie-t-il ? Comment puis-je faire différemment pour rendre la chose plus agréable ?


11. Je liste tout ce qui me parait positif dans mon organisation et réutilisable pour mon quotidien futur, après la période de confinement

12. Je m’autorise à vivre différemment et je respecte mon bio-rythme pour être efficace et de bonne humeur. C’est le moment de tester mon efficience, je suis maître de moi en cette période expérimentale. Ex : je suis matinal(e) = je travaille tôt et termine ma journée plus tôt - je suis plutôt du soir = je m’autorise à me lever plus tard et à travailler plus tard - j’aime les « siestes » = je prévois 1 h pour ma sieste dans la journée (dans le respect des plages horaires de connexion nécessaires au fonctionnement en équipe).

13. Je relis, chaque fois que je me sens découragé(e), les émotions positives notées dans mon carnet de bord les jours précédents

14. Je coupe les notifications sur mon smartphone pour rester concentré(e) Le droit à la déconnexion existe aussi en confinement. Je minimise ainsi ma charge mentale

15. Je minimise l’accès à l’information sur la pandémie à une fois par jour pour ne pas me laisser contaminer par la psychose ambiante

16. J’utilise mon temps libre supplémentaire pour des activités « plaisir ». Je les identifie et les vis au moins une fois par jour pour libérer des hormones du bonheur

17. Je profite de mes animaux de compagnie. Leur présence est réconfortante

18. Je cultive mes relations avec mes amis et mes proches à distance pour avoir un lien social. Si l’ennui ou la déprime s’installe, je les sollicite pour échanger, me distraire, trouver du soutien.


En conclusion,


Merci beaucoup pour ton partage qui va me mettre d'apprendre davantage sur ce confinement. Il est vraiment temps que je reprenne ma "to do" malgré la situation.

Karine Mallet est disponible si vous souhaitez approfondir des points ou même bénéficier de conseils !

Je t'invite à contacter Karine et à la rencontrer afin de toi aussi tester la magnifique expérience d'un coaching, rendez-vous sur son site en cliquant ici.

Si tu as aimé cet article je t'invite à " l'aimer" et à " le partager" ! Nous serions ravies de répondre avec Karine à tes questions dans les commentaires.


Belle journée,

Milie

carnetdemilie@gmail.com

Rambouillet 

France, CP 91

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Youtube
  • Black Facebook Icon
  • Noir Twitter Icon