La confiance en soi ou l'art de valider ses imperfections ?




Pour beaucoup d'entre nous, avoir confiance en soi est un projet qui appartient au futur. Quand je serai plus mince, j'aurai confiance en moi. Quand je serai plus riche, quand je serai maman, quand je trouverai un travail qui me plait ! Et si la confiance en soi s'enracinait au présent ? Dans l’acceptation de qui je suis maintenant, dans l'amour inconditionnel pour tout notre être avec ses erreurs et ses égarements.


L'estime de soi, la confiance en soi reviennent souvent dans les bouches, les titres des livres ou des magazines. Mais déjà, ça veut dire quoi ?


Dans l'étymologie, le verbe confier vient du latin "cum" qui signifie "avec" et le mot "fidere" signifie "fier". Cela signifie que l'on remet quelque chose à quelqu'un en s'abandonnant à sa bienveillance et à sa bonne foi.

La définition psychologique du mot confiance est l'acceptation totale de sa personnalité avec ses failles en ayant confiance sur le fait que nous saurons en prendre soin. Avoir confiance en soi ce n'est pas penser que nous sommes parfaits mais avoir conscience de nos imperfections et les accepter.