Le meilleur arrive, Le Carnet de Milie


Je reprends ma plume pour partager avec vous des émotions, mes expériences. Cette année a été compliquée pour tout le monde et je n'ai pas été épargnée non plus mais j'ai appris beaucoup et j'ai de nouveau très envie de vous écrire au travers de mon blog alors me revoilà !



N'hésitez à me partager en commentaire vos expériences, vos émotions du moment. Je serais ravie de vous lire et de vous répondre !

Je souhaite dans cet article vous parler un peu de moi, d’une période difficile qui m’a beaucoup apporté.

Il y a quelques jours, en regardant par la fenêtre, mon regard s’est arrêté sur une femme, après s’être garée, la voilà qui sortait de sa voiture en courant. Son urgence, son stress m’a rappelé la personne que j’étais. Mes souvenirs ont jailli et j’ai replongé dans l’année la plus chaotique de ma vie où je n’étais ni la femme que je voulais être ni la mère.

Aujourd’hui, cette période guide encore chacun de mes choix. Il faut dire qu’à cette période-là, les éléments se sont déchaînés contre moi avant de me laisser en pleine mer sans rien pour me sauver. Après que la tempête se soit calmée, j’ai trouvé une planche afin de m’y accrocher mais je savais que je ne pourrais pas y rester longtemps. Il m’a fallu garder le cap, me remettre en question et accepter de perdre ce qui était si important pour moi alors je l’ai de nouveau lâché. A l’époque, je me répétais en boucle que le lâcher-prise était la solution … mais impossible d’y parvenir ! La théorie semble si simple mais la pratique bien moins ! J’étais incapable tant j’étais habituée à me débattre pour ne pas me noyer. J’avais été habituée à nager dans tous les sens pour survivre et éviter les requins qui je dois bien l’avouer étaient très présents autour de moi à cette époque. Boire la tasse était une habitude, j’avais même pris l’habitude de ne pas m’en plaindre. Une amie me répétait souvent qu’il ne servait à rien de nager à contre-courant ! Mais bien sûr, je faisais tout le contraire… et c’est là que j’ai beaucoup appris ! L’expérience vaux mieux que la théorie ! Mes erreurs m’ont permis de me faire comprendre que j’avais besoin de mettre du sens dans mes actes, dans ma vie. J’ai appris que tout est amené à changer et qu’il faut savoir plier pour ne pas rompre. Je pense aussi que la vie nous envoie des étapes à la hauteur de l’apprentissage que l’on doit faire. J’ai été bousculée, submergée, accablée, et j’ai lâché ! D’une planche, je suis passée à un radeau puis à un bateau. La mer s’est calmée et est devenue un lac …


Aujourd’hui, je décide de m’arrêter quand l’endroit me semble beau puis de repartir quand j’en sens le besoin. Il est possible de m’accompagner pendant un moment mais je n’ai plus peur de m’y retrouver seule. Les épreuves m’ont permis de me recentrer et me débarrasser de ce qu’il ne m’appartenait pas ou plus. Je suis ressortie grandie, reconnaissante, avec de nouvelles clés pour continuer d’avancer et je dois bien l’avouer mieux entourée aussi.

Nous avons tous des périodes difficiles à affronter, des épreuves que l’on pense insurmontables ! Nos blessures peuvent se recouvrir d’or comme un art japonais traditionnel, le kintsugi, qui consiste à réparer des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d'or. Un objet abimé se retrouve réparé et sublimé.


Alors oui, le meilleur arrive !


Milie